Ostraenia : la forêt des fées


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~+ Timothée Elhasiel +~

Aller en bas 
AuteurMessage
Thalie Gwathren
Hydride
~Instructeur~

avatar

Féminin Nombre de messages : 21
Localisation : Mais pour quoi faire ?
Emploi/loisirs : Instructeur de soins
Humeur : Et mes mensurations aussi, tant que tu y es ?
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: ~+ Timothée Elhasiel +~   Sam 5 Jan - 4:55

Nom : Elhasiel

Prénom : Timothée

Age : 23 ans

Race : Hybride : Humaine/Fée

Emploi : Instructeur à l'école de Dragonniers, elle enseigne les soins 1° cycle

Caractère : Elle semble froide et distante au premier abord, mais en réalité elle ne l'est pas tant que ça. Plutôt calme, posée et réfléchie, elle est aussi respectueuse des règles, surtout quand elles concernent la sécurité. Depuis son accident elle a acquis une autorité qu'elle n'avait pas avant et ne se laisse pas marcher sur les pieds, aussi fait-elle un instructeur un peu sévère au premier abord. Intransigeante et exigeante, elle n'attend pas la perfection mais le meilleur de soi-même, en premier pour sa propre personne.

Elle sait être maternelle et protectrice, mais surtout elle s'attache facilement aux gens. Elle se sait difficilement supportable, du moins croit-elle qu'elle l'est toujours. Parlant peu mais bien, si on engage pas la conversation, elle ne le fera pas si elle ne sent pas une grande timidité de la part de son interlocuteur.

Avenante mais discrète, elle n'aime pas se faire remarquer quand elle n'a rien demandé. Quand on ne l'agace pas, elle a une façon de parler assez douce, laissant transparaître son côté autoritaire, sinon elle a un côté plutôt ironique.

Sinon, elle n'a pas une grande force de caractère et se prend la tête facilement avec pas grand chose, ce qui peut la mener à bout. Elle essaie de paraître toujours joyeuse, mais elle n'a pas confiance en elle et se mine le moral avec presque rien, même si quand elle n'a pas de raison de s'en faire, elle reste insouciante. Néanmoins, son meilleur ami reste Nightmare, son dragon.

Physique : Elle est de taille et de carrure moyennes, ne se faisant pas remarquer pour des formes généreuses, au contraire, des plus normalement proportionnées.

Elle a un visage fin orné de grands yeux sombres en amande, bordés de longs cils noirs et de sourcils fins. Sous un petit nez retroussé on retrouve deux petites lèvres pulpeuses qui ne sourient que très discrètement. Elle a le teint pâle, ce qui contraste avec ses cheveux noirs de jaie. Les ayant coupé courts, ils partent un peu dans tous les sens, en mèches d'inégales longeurs, seule une grande cachant la partie gauche de son visage. Son épaisse chevelure, donc, est un bon pretexte pour se cacher des regards indiscrets.

Sa tenue vestimentaire à l'école est très imprégnée de l'influence militaire. Elle porte un pantalon large kaki, voire traillis, avec des grosses chaussures noires, et un haut simple noir ou blanc. En dehors, c'est assez simple, quoique plus frais, avec plus de couleur et de tout ce qu'on veut ! (Ouais non, rêvez pas trop, quand même !) Elle porte un gros anneau d'argent au pouce droit, et trois autres répartis sur la main gauche. Dans le dos elle porte deux cicatrices symétriques qui sont la marques de ses anciennes ailes.

Histoire : Timothée n'a pas toujours été ainsi. Etant née dans un milieu aisé, elle avait de l'assurance et une fâcheuse manie de mépriser tout le monde. C'étaient des airs de bourge qu'elle se donnait, certes, mais elle était incapable de comprendre. Elle était jeune aussi, et croyait que le fait qu'elle soit orpheline et recueillie par son oncle et sa tante était assez grave pour qu'on la traite avec respect. En fait, sa froideur était telle qu'elle n'arrivait pas à extérioriser sa peine, sa douleur de ne pas avoir connu ses parents, et de vivre avec pour seul souvenir, une photo de leur mariage et rien d'autre. De voir tous les autres avec des parents aimants, elle avait besoin de se sentir supérieure, et en était devenue détestable, imbuvable, et pourtant ce n'était qu'une façade. Elle pleurait souvent et se mettait en victime quand elle essayait de se confier à quelqu'un, mais personne ne comprenait ni son attitude, ni son histoire, et ne la croyait même pas ! Pour les autres, ce n'était qu'une gosse de riche qui cherchait à se rendre intéressante.

Son nom était original, pour arranger les choses, car ses parents pensant avoir un fils n'avaient pas changé ce nom qu'il trouvait tout aussi bien pour une fille. En plus de cela, elle était très jolie, ce qui la rendait encore plus antipathique. Ses longs cheveux noirs étaient l'envie de beaucoup de filles et ses délicates ailes de fée, héritées de sa mère, sa fierté. Le fait que les garçons lui courrent après était une évidence pour elle, elle ne s'en sentait pas gênée le moins du monde. Bref, le genre de fille que personne n'apprécie vraiment. Pourtant, il y avait une chose pour laquelle elle était douée, et cela, personne ne pouvait dire le contraire : elle savait y faire avec les dragons et surtout ce qui concernait l'art de la guerre avec ces créatures. Ces légendes vivantes étaient sa passion, et les seuls êtres avec lesquels elle se sentait bien.

Elle est entrée en tant qu'apprentie dragonnière à Alderante et s'est avérée une élève douée et attentionnée en ce qui concernait les dragons. D'ailleurs, elle en a sauvé un par un pur hasard. Ce dernier jeune mais tout de même de tailel adulte, était une véritable saleté. Impossible de le maîtriser tant il fallait de doigté et de délicatesse. Arrogante comme elle l'était, elle s'essaya et miracle ! caricaturant la légèreté la plus totale, le reptile se laissa faire sans broncher. Ce fut un mystère, car quelques s'y risquèrent aussi mais par la suite on le lui céda volontiers : ce dragon avait fait un blessé grave en s'énervant. Visiblement, le courant passait entre les deux, c'était inexplicable, mais sans doute que l'animal était du genre à s'attacher à une personne et ne pas s'en défaire.

Elle réussit à faire beaucoup de choses avec, il était docile et agile, mine de rien, et avec douceur elle lui donnait des indications qu'il suivait à la lettre. Bientôt de plus en plus complice, son instructeur la fit essayer sans arnachement et ce fut certes plus difficile, mais globalement une réussite. Finalement, on voulait bien lui proposer un poste d'instructeur, ou du moins d'intervenante à l'école, ou en vol, ou dans les arts martiaux, pour lesquels elle se débrouillait largement moins bien que ses camarades masculins. Elle était partie pour accepter d'apprendre à voler à des débutants, et on lui dit qu'elle aurait la réponse après les vacances.

Entre temps, étaient arrivées une série de nouvelles qui avaient un peu chamboulé sa vie. Sa tante était tombée malade, elle était tombée enceinte et son copain venait de partir en claquant la porte. Et Timothée n'avait que vingt ans, presque vingt et un. Sans son compagnon, elle se disait que ça allait être dur, mais allait arriver cet enfant qu'elle pensait devenir, malgré son jeune âge, le petit soleil de sa vie. Avec le temps, elle avait un peu changé, et avait viré au timide, mais toujours aussi fuyante devant la vérité.

Peu avant l'entrée des nouveaux élèves et le retour des habitués, elle décia de faire un tour avec Nightmare, la terreur sur quatre pattes de l'école. Ce n'était pas vraiment une bonne idée, car par jalousie de s'être fait délaissé quelques temps pour un simple homme qui en plus avait fui ses responsabilités, le dragon se révolta au moment où elle s'y attendait le moins. Pensant pouvoir lui faire confiance, elle était partie insouciante, et quand elle laissa la bride à son ami, ce dernier l'éjecta sans crier gare. Elle s'était d'abord accrochée, mais qu'est-ce que la force d'une petite humaine comparée à celle d'un reptile de cette taille ? Elle ne tarda pas à tomber, et ce au dessus d'une forêt aux arbres pas vraiment accueillants. Sa chute ne semblait pas vouloir s'arrêter et ce fut avec douleur qu'elle aterrit à quelques pas d'un chemin peu fréquenté. Comprenant tout de même sa bêtise et l'état de sa maîtresse, le dragon qui était descendu essaya d'abord de la réveiller, et réussit à la faire émerger, mais impossible de la faire se relever. Il se mit alors à hurler, hurler, hurler jusqu'à alerter quelqu'un. Timothée partait pour des soins urgents.

Quand elle se réveilla, l'accident lui revint en mémoire. Les branches lui fouettant le dos une à une, et ses ailes qui ne lui étaient d'aucune utilité. En parlant d'ailes, elles étaient dans un état pitoyables, toutes déchirées, tordues, et surtout immobiles. Mais ça ne lui fit rien, absolument rien, car elle savait que cette mauvaise chute aurait pu la tuer, selon comment elle tombait. D'après le médecin, elle avait eu de la chance qu'un épais buisson ait amorti le choc, mais n'ait pas tout sauvé. Elle ne pourrait pas assurer la profession pour laquelle elle avait travaillé si dur, et ne pourrait plus non plus faire de vol trop acrobatique, à moins d'avoir un dragon habitué et très docile. L'explication restait évasive : "Je ne veux pas vous affoler pour rien. Suivez mes instructions, c'est tout." Mais ce qui la chagrina le plus, dans cette histoire, fut d'apprendre que quelqu'un, dans l'histoire, était mort avant qu'elle ait pu le connaître. L'enfant qu'elle portait n'avait pas survécu au choc, et elle se retrouvait dès lors seule. Elle se surprit à pleurer, pleurer longuement et à réfléchir sur les événements. Elle avait laissé tomber Nightmare pour un type qui n'en valait pas la peine et qui ne l'aimait sans doute pas, alors que lui, ce petit dragon capricieux, même avec tous ses défauts, l'aimait de tout l'amour qu'il pouvait avoir. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, après tout, c'était elle la fautive, avec lui elle n'avait pas le droit à l'erreur, et elle le savait depuis la première fois qu'elle avait grimpé sur son dos.

Le jour où elle put de nouveau marcher normalement, elle revint voir du côté d'Alderante ce qui se passait. Là, elle rencontra son professeur de soins, qui eut du mal à la reconnaître sur le coup. Elle avait coupé ses cheveux et perdu ses ailes, qu'elle avait demandé au chirurgien de lui ôter car elles ne pouvaient plus lui servir. Le vieil homme la prit dans ses bras et l'embrassa sur les deux jours, content de la revoir. La jeune femme fut surprise de le voir e compagnie de Nightmare, qu'elle appercevait un peu plus loin, couché à regarder la mer, la tête posée sur le sol.

-Tu as coupé tes cheveux ?
-Oui, j'en avais assez de ma tête de petite fille modèle.
-Et tes ailes ?
-Trop abîmées pour que je les garde. Et puis, au moins on ne me remarquera plus, ce ne sera pas plus mal.
Il y eut un silence, puis il enchaîna :
-Que comptes-tu faire de Nightmare ? J'ai réussi à négocier sa survie jusqu'à ton retour, mais on parlait de l'abattre. Tu sais à quel point les instructeurs ne l'aiment pas, ils le pensent fou. Et encore plus depuis ton accident. Mais je sais que tu étais très attaché à lui alors je me suis dit que c'était à toi que revenait la décision.
-Je le garde, répondit-elle. J'ai été trop négligeante avec lui, et il m'a rappelé qu'on n'utilise pas les gens quand on en a besoin et que quand on aime quelqu'un on ne le laisse pas à l'abandon pour revenir après comme une fleur. Je vais m'en occuper, même si je ne peux plus voler avec pendant un certain temps, tant pis.
-Je suppose que ton poste d'instructeur de vol te passe sous le nez.
-Je ne pourrai plus voler qu'avec les vieux dragons de l'école, et encore ! Toutes ces choses qui demande une bonne forme physique me sont désromais interdites. Je peux faire de la promenade, même si ça pourrait agraver mon cas. À en croire le médecin, j'ai le squelette sens dessus dessous et si je le secoue trop, chaise roulante !
-Ce qui veut dire que tu n'aurais pas de travail...à moin que...Dis-moi, serais-tu intéressée par l'enseignement des soins aux dragons ? Je me souviens que tu étais douée pour ça, et puis, tu sais, je comptais partir à la retraite cette année mais comme on a trouvé personne pour me remplacer, je pensais faire encore une année. Je ne veux pas t'obliger, mais j'avoue préférer que ce soit toi qui occuper le poste. Et puis, tu peux essayer une année, voir si ça te plaît et puis continuer ou arrêter.

Elle écouta les conseils de son professeur et finalement, cette situation lui plut. Nightmare est redevenu son grand ami et s'est un peu assagi, malgré les apparances. Timothée a donc reprit une vie normale et s'avère heureuse, même si elle ne s'imaginait pas vraiment que ça allait finir comme ça.

Pouvoirs : L'empathie, ce qui veut dire qu'elle peut seulement ressentir les émotions des autres et pas lire dans leurs pensées. Elle peut aussi générer une source de lumière avec sa main gauche, mais pendant un temps limité.

Arme(s) : Elle n'en porte plus sur elle depuis qu'elle ne peut plus se battre, elle trouve ça inutile, mais ça dépend lesquelles, en général, elle sait s'en servir (modérément, vu son état xD).

Autre : Elèves, méfiez-vous, elle est championne au lancé de craies !

Dragon :



Nom : Nightmare
Description : Grand aux écailles sombres, Nightmare n'en est pas moins une sacrée saleté. Caractériel et délicat, si ce ne sont pas les petits doigts de fée de Tim qui s'occupent de lui, il rechigne à la moindre maladresse et s'énerve copieusement en fouettant l'air de sa queue. Il est même dangereux, parfois, car si on le titille trop, il est capable de moirdre, voir de blesser grièvement le fautif.
Nerveux et sensible, il faut savoir étre doux et délicat, mais ne pas non plus le prende pour un imbécil. Cependant, quand il fait son peitt cinéma pour ne pas qu'on le soigne, seule Timothée a le droit de jouer de son autorité, sinon il se noie dans sa mauvaise humeur.
Très agile et habile dans les airs, il serait un excellent dragon d'école s'il n'avait pas un caractère si imprévisible.
En revanche, avec Timothée il est affectueux, si ce n'est pas limite amoureux à en mourir. Le moindre regard de travers sur elle peut être le motif d'un coup de griffes ou de dents, aussi dès qu'on l'a approchée, on a signé son arrêt de mort, surtout si on a des gestes qui lui semblent déplacés. Cependant, il attend d'elle en retour qu'elle ne l'abandonne pas, car elle est la seule qui s'est jamais occupée de lui -bien entendu, qui aurait voulu d'un bestiau pareil ?
Il se sent toujours aussi mal à l'aise vis à vis de ce qu'il a fait à Tim et depuis ce jour se laisse faire plus facilement, aussi, si elle est à côté de lui et qu'on ne lui fait pas de misère, il peut très bien supporter la présence de quelqu'un d'autre sur son dos. En ce qui concerne sa maîtresse, il a gardé sa grande complicité avec elle et quand elle le souhaite, elle peut encore grimper sur son dos sans aucun anarchement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iannée Kirwan
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 30
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: ~+ Timothée Elhasiel +~   Sam 5 Jan - 13:14

Bienvenue!

Fiche Validée!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alderante.forumpro.fr
 
~+ Timothée Elhasiel +~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Timothée Fontaine ? Humain ? Andrew Garfield [Terminé et Posté]
» Égaré dans la Jungle [Belle - Timothée]
» Timothé Williams (en cour)
» (M) LIBRE - TIMOTHÉE CHALAMET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ostraenia : la forêt des fées :: Administration-
Sauter vers: